Corrido

Meu Balaio Eu Não Vendo Pra Ninguém

Eu vou vender o meu pão dentro do balaio
Je vais vendre le pain qui est dans mon panier
Mas meu balaio eu não vendo pra ninguém
Mais mon panier je ne le vends à personne

Mas quem quiser comprar pão
Mais qui veut acheter le pain
Pão tem
Tiens, le pain

Já falei que o meu balaio
J’ai déjà dit que mon panier
Eu não vendo pra ninguém
Je ne le vends à personne

(Toque : Angola)

 

NOTES :

J’ai appris cette chanson tout récemment, lors du baptême du groupe San Cipriano à Angers. Mestre Raimundo Dias nous a enseigné ce corrido. Vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, enregistrée un mois plus tôt à Tours.

Le « balaio » est un grand panier de paille qu’on retrouve dans beaucoup de chansons populaires brésiliennes, comme dans Sereno Eu Cai par exemple. Il était autrefois utilisé pour stocker ou transporter l’épicerie (maïs en épi, aliments pour le bétail, etc …) à dos de mule. (source : Dicionario Informal).

Balaio

 

Mestre Raimundo Dias, à Tours en avril 2017 :

J’ai trouvé une seule autre version assez ressemblante de ce corrido sur Facebook, interprétée par Fabio Olindo :

 

(Source image à la une : Manteiga Capoeira Lorient)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × cinq =

*Retapez correctement le code anti-spam