Quadra

Samba Capoeira

São José cadê o recado
Saint José, où est le message
que São Pedro mandou você me dar
que Saint Pierre t’a envoyé me donner
Recado é esse… meu amigo
Le message est … mon ami
Pois que São Jorge mandou pégar
Puisque Saint-Georges a envoyé chercher
Dois berimbaus e um atabaque
2 berimbaus et un atabaque
Para a roda que vai ter lá
Pour la roda qui va avoir lieu

Samba de roda, maculelê e capoeira
Samba de roda, maculelê e capoeira
Por favor não faça asneira
S’il vous plaît ne faites pas de bêtises
Para a roda começar (x2)
Pour que la roda puisse commencer

(Coro):
Samba samba, samba capoeira

Samba samba, samba camará
Samba samba, samba camarade
Samba samba, samba capoeira

Que o samba tem no pé e na mente a capoeira
Que la samba ait l’état et l’esprit de la capoeira

Samba menino, mostre que você é bamba
Jeune (danseur de) samba, montre que tu es très fort (dans la danse)
Mostre que o corpo balança, sem sequer escorregar
Montre que ton corps se balance sans glisser
Samba menino, mostre que você é bamba
Jeune (danseur de) samba, montre que tu es très fort (dans la danse)
Dentro da roda de samba o capoeira vai sambar
Au sein de la roda de samba, que les capoeiristes se mettent à danser la samba

Coro

(Toque : Benguela)

 

NOTES :

Cette chanson est une chanson contemporaine de Mestre Azul, du groupe Capoeira Brazil, créée en 2000. J’aime beaucoup cette chanson, même si elle n’est pas très connue dans le monde de la capoeira ! Je l’ai moi-même découverte grâce à un élève de Mestre Azul, qui a été un de mes premiers profs de capoeira.

Samba de Roda : selon l’Unesco, « la Samba de Roda est une manifestation festive populaire mêlant musique, danse et poésie. Apparue au dix-septième siècle dans l’État de Bahia, plus précisément aux environs de Recôncavo, elle procède des danses et traditions culturelles des esclaves africains de la région. »

Samba de Roda_Bahia

Version de Mestre Azul, à partir de la minute 19’57 » :

Ci-dessous une version enregistrée dans l’album de Mestre Fanho « Tem Raiz, Tem Dendê » (2014) où les deux Mestres l’interprètent ensemble.

 

(Source image à la une : Unesco)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 5 =

*Retapez correctement le code anti-spam