Chanson folklorique·Quadra

Tem Areia

Tem areia
Il y a du sable
Tem areia
Il y a du sable
Tem areia
Il y a du sable
No fundo do mar
Au fond de la mer
Tem areia
Il y a du sable
(Coro)

No fundo do mar tem pedra
Au fond de la mer il a une pierre

Debaixo da pedra tem areia
Sous la pierre il y a du sable

Onde mora Iêmanja / minha mãe
Où vit Iêmanja / ma mère

Minha mãe, minha sereia / linda sereia
Ma mère, ma sirène / belle sirène

 

(Toque : Angola ou Benguela)

NOTES :

J’ai appris cette chanson récemment au baptême de Contra-Mestre Indio (Falcão Bahia), enseignée par Contra-Mestre Baiano (Senzala Brésil).

Ci-dessous 2 interprétations assez proches version capoeira, et une version plus éloignée mais avec un choeur de paroles similaires interprétée par un célèbre Curimbeiro brésilien, Pai Élcio de Oxala, qui montre la perméabilité des univers musicaux au Brésil et la manière dont les thèmes populaires évoluent allègrement au gré des interprétations.

Iêmanja est la déesse de la mer au Brésil, une des principales divinités du Candomblé. A l’origine déesse secondaire vénérée par les Yorubas au Nigéria, elle acquiert de l’importance en traversant l’Atlantique avec les esclaves et devient une des déesses-mères du Candomblé, vénérée par des millions de personnes. Elle est célébrée à Rio de Janeiro le 31 décembre et à Bahia le 2 janvier. Elle est très souvent représentée sous forme de sirène, et répond à de nombreuses autres appellations.

Le blog Brasil-Agora a consacré un reportage photo à la fête de Iêmanja à Bahia : http://www.brasil-agora.com/2014/02/10/la-fete-de-iemanja-la-deesse-de-la-mer/

Iemanja-rio-de-janeiro
La fête de Iêmanja à Rio de Janeiro (source : Wanacorp.fr)

 

fête-de-Iemanjá_Bahia
La fête de Iêmanja à Salvador de Bahia (source : brasil-agora.com)

 

Mestre Ramos, Encontro Grupo Ginga 2015 :

Mestre Formiga, Capoeira Ibeca

 

Pai Élcio de Oxalá, Areia no Fundo do Mar Iêmanjá

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × un =

*Retapez correctement le code anti-spam