Quadra

Ninho de Cobra

Vivo num ninho de cobra
Je vis dans un nid de serpent
Sou cobra que cobra não morde
Je suis un serpent que le serpent ne mord pas
Uma cobra conhece outra cobra
Un serpent (re)connaît un autre serpent
Não precisa dizer quem é cobra
Pas besoin de préciser que c’est un serpent
(Coro)

Strophes – Version 1 (Version populaire, Mestre Pernalonga)

Na boca de quem não presta
Dans la bouche de ceux qui ne valent rien
O que é bom não tem valor
Ce qui est bon n’a pas de valeur
Não me preocupo com isso
Je ne me préoccupe pas de ça
Porque Deus me abençoou
Parce que Dieu m’a béni

(Coro)

Trabalho tem Marimbondo
Le travail à Marimbondo
Faz a casa no capim / Fazer casa do capim
Faire une maison de l’herbe
Vem o vento leva ela
Vient le vent qui l’entraîne
Marimbondo leva fim
Marimbondo se décide / prend un but

Strophes – Version 2 (Mestre China, Ecaam Brasil)

Se ela me morde ela morre,
S’il me mord, il meurt
E se ela não morde ela foge
Et s’il ne mord pas, il fuit

(Toque : São Bento Grande de Angola)

 

NOTES :

Les chants en capoeira évoluant au gré des versions et interprétations, on retrouve souvent des couplets ou phrases d’une chanson dans une autre ; tel est le cas par exemple, de la seconde strophe de la version 1 ci-dessus, qu’on retrouve aussi dans cette version de la chanson « Na Beira Do Mar » avec une très légère variation, ou dans cette version de « Não Sei Come Se Vive ».

Le sens précis est plus difficile à comprendre d’emblée puisque les chansons se répondent dans un cadre de tradition orale …

Marimbondo : peut prendre plusieurs significations selon les chansons.
1. Guêpe
2. Surnom donné aux Brésiliens par les Portugais à l’époque de l’indépendance.
3. Surnom donné aux habitants de l’état du Pernambuco durant la révolte de 1852.
4. C’est aussi une usine hydroélectrique construite dans les années 70 sur le Rio Grande.

Ninho de Cobra : le sens figuré du « nid de serpents » est aisé à comprendre dans la chanson. Dans la culture brésilienne, il peut aussi faire référence à un grand succès de littérature de l’auteur Lêvo Ivo, Ninhos de Cobras (litt. Enfants de serpents), allégorie du totalitarisme sous la dictature militaire dans les années 1970.

 

Version Mestre China :

Version Mestre Pernalonga :

Version Garrote et Chiquinha :


Sources :

Lêvo Ivo : Wikipédia
Marimbondo : Urban Dictionary // Dicionario Informal //Abadá Capoeira – Palavras de Capoeira

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =

*Retapez correctement le code anti-spam